Danse aveugle

Quelle vision pour les aveugles, quelle mélodie pour les sourds ?

Ici mon regard se perd, n’a nul point d’accroche. Ma voix se dissout, n’a nul point de résonance.

Pourtant, je suis là. Et je vibre, je sens, je perçois.

Emportée dans cette danse sans fin au double mouvement, le large et l’étroit.

femme-mer-lune

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s