L’adolescent spirituel

« Non ! Maître ne me laissez pas ! s’écria Adit en se jetant au sol. Laissez-moi rester auprès de vous.

– Mais enfin Adit, ne souhaites tu pas grandir ? répondit l’homme. Veux-tu rester indéfiniment un enfant, que l’on te nourrisse, te conseille, te tienne par la main en permanence ?
Si c’est le cas alors mon travail avec toi n’aura servi à rien. Tu peux rester dans l’ombre ou la lumière d’un autre, peu importe. « 

Le jeune-homme fut saisi par les paroles de son mentor.

Celui-ci reprit plus doucement, s’agenouillant près de lui, plongeant son regard puissant dans les yeux hagard d’Adit.

 » Quel genre de parent souhaiterai à son fils de ne pas évoluer ? Je t’ai conduit à la lisière d’une forêt que tu ne peux que traverser seul. Tu y croiseras toutes tes ombres et y trouveras ta propre lumière. Bien-sûr tu peux continuer à tourner autour en fanfaronnant, dans d’autres traces que les tiennes, pendant une éternité. Mais ça n’est qu’en t’engageant avec courage que tu pourras découvrir qui tu es réellement. Te tenant dignement au centre de ta clarté intérieure, la particularité de ton prisme t’apparaîtra enfin. »

Adit sécha ses larmes et, emplit d’une détermination fraîchement inébranlable, s’avança d’un pas ferme en direction des bois.

forêt

Publicités