Vision du monde

Ce matin, Martine a perdu ses lunettes et avec elles sa vision du monde.

Son premier réflexe fut d’appeler son amie médium; elle saurait peut-être lui indiquer une piste. Après une interminable séance de :
« Tu chauffes par là, oui, tu brûles, ah non là tu refroidis… », Martine abandonna cette idée.

Elle décida de contacter plutôt son nouveau guide spirituel, qu’elle avait trouvé en promotion sur Amazon et qui, paraît-il, était très bien. Elle lui envoya donc un message lui exposant sa situation délicate. Après avoir débité sa carte bleue du montant convenu (la prudence n’est-elle pas un signe de sagesse ?), le guide lui donna tout un protocole spécialement conçu pour ce genre de situation.

Martine plaça consciencieusement quatre bougies de couleur violette dans la direction des quatre points cardinaux, alluma un bâton d’encens au lotus bleu des plaines du Rajasthan et se mit à réciter la prière que lui avait donné le guide. « A voix haute, c’est important » avait-il précisé. Elle y mit toute sa détermination.

Aucun miracle ne se produisit.

Jusqu’à ce que, découragée, elle ne se laisse tomber dans son fauteuil en soupirant largement. A qui pourrait-elle de l’aide maintenant ? Et pourquoi rien n’avait marché malgré sa bonne volonté ?
Tout en réfléchissant, elle fit une dernière fois le tour de la pièce des yeux sans trop y croire, elle avait déjà cherché partout. Elle était sur le point d’abandonner quand soudain, pendant un dixième de seconde, elle croisa son reflet dans une vitre. Martine se mit alors à rire de bon cœur, ne parvenant plus à s’arrêter.

Perchées sur son crâne, ses lunettes siégeaient, imperturbables.

 

Bougie violette

Publicités